Sidi Ifni → Dakhla : Road Trip entre désert et océan

Yo la famille,

Ceci devrait être un article plus court que le précédent, j’en passe du temps à écrire tout ça, ça permet de combler les moments de solitudes certes mais parfois ça me bloque. J’ai donc décidé de pas trop m’étaler sur ce road trip et de vous laisser plutôt admirer les paysage que j’ai pu croiser le long de la route.

Road Trip between Sidi Ifni & Dakhla

Road Trip between Sidi Ifni & Dakhla

Je suis parti à 14H de Sidi Ifni, sous un soleil de plomb. Heureusement pour moi le bus était climatisé. Je me suis mis tout au fond du bus à moitié plein et j’ai regardé le paysage sous mes yeux. C’est encore l’Atlas ici, le paysage est escarpé et sec mais il y a encore pas mal de végétation. Les couleurs sont magnifique, la terre est rouge. Je me fais cette réflexion : quand en hiver on voit la neige dans les alpes devenir rouge et qu’on dit que c’est le vent qui dépose le sable du Sahara, je me demande si en fait c’est pas la terre de l’Atlas. Quoi, j’ai le droit d’avoir des pensées à la con aussi, je peux pas être tout le temps au top de la réflexion.

Road Trip between Sidi Ifni & Dakhla

Road Trip between Sidi Ifni & Dakhla

Assis au fond du bus je commence par compléter mes fiches pour la police. Sur la roue il y a régulièrement des points de contrôles, deux au Maroc et 6 dans la partie Sahara Occidental du Maroc. Le trajet de Sidi Ifni à Dakhla est très contrôlée, et encore plus depuis les troubles qu’il y a en Mauritanie. Le Maroc ne compte pas laisser les daesh et compagnie s’infiltrer sur le territoire. De plus 4 membres de daesh aurait été repéré sur Tanger il y a quelques jours, un a été arrêter et trois serait en fuite. En tout cas c’est ce que je crois comprendre lors de mes discussion avec divers passager dans le bus. J’avais déjà préparer des fiches sur les conseils d’un ami qui avait déjà fait le trajet. Mais j’ai oublier de marqué ma profession dessus, j’ai remarqué qu’on me la demandait à chaque fois. J’ai donc décidé de la rajouter sur les huit fiches que l’employé de la CTM à Sidi Ifni m’avait demander d’avoir.

Road Trip between Sidi Ifni & Dakhla

Road Trip between Sidi Ifni & Dakhla

J’ai longuement regarder les paysages puis j’ai décider d’avancer un peu mes articles au fin fond du bus.

ça bosse dur !

Road Trip between Sidi Ifni & Dakhla

Road Trip between Sidi Ifni & Dakhla

J’ai aussi fait de nombreuses photos de désert le long du trajet, mon seul regret c’est que ce n’était pas encore le Sahara, c’était la fin de l’Atlas, des paysages de désert martiens aux couleurs rouge et avec une végétation éparse. Des sortes de canyons et de mesa, c’est très joli et nul doute qu’on doit y tourner de jolis films de science fiction dans ce désert.

Road Trip between Sidi Ifni & Dakhla

Road Trip between Sidi Ifni & Dakhla

Mon seul regret c’est de pas avoir vu les dunes, la nuit est tombée quand elles commençaient à apparaître …

Road Trip between Sidi Ifni & Dakhla

Road Trip between Sidi Ifni & Dakhla

Cependant j’ai vu plein d’images insolites dans ce désert, surtout dans la partie de la route qui longeait l’océan. Par exemple régulièrement je voyais deux ou trois pétrolettes sur leur béquilles et des pécheurs en haut de la falaise en train de lancer leur hameçon … tu te demande d’où ils sortent, il y a pas une ville visible aux alentours et les stations d’essence se font plus rare.

Un oued bien vert

l'indigo pousse dans le désert

Touristes en excursion dans le désert :D

Sur le trajet j’ai encore discuter de la situation politique en France avec un officier de l’armée marocaine en permission. Il m’a expliqué plein de choses intéressante sur les attentats du 13 novembre, les services secret marocains ayant prévenu la France de l’imminence de l’attaque. Il s’est excusé que la ministre qui mette la France dans une telle situation soit d’origine marocaine, et a hautement désapprouvé l’attitude des forces de police en France qui pourraient gérer les manifestant autrement.

Road Trip between Sidi Ifni & Dakhla

Road Trip between Sidi Ifni & Dakhla

Il est bien conscient de la situation précaire de l’Europe, surtout couplé a des problèmes géopolitiques majeurs comme une guerre avec la Russie et la Chine qui risquerait d’éclater. Il a souri quand je lui est dit que j’étais peut être le premier réfugié européen d’une longue série a venir en Afrique … on s’est marré, on a blagué sur le sujet, lui me disant d’accord mais pas tous les français quand même ça fait beaucoup, moi de rajouter que depuis le temps que c’est nous qui accueillons faut nous retourner la pareille maintenant. Humour et dérision sont les maîtres mots pour appréhender un monde qui vire chaque jour un peu plus sur une pente savonneuse et irréversible.

Road Trip between Sidi Ifni & Dakhla

Road Trip between Sidi Ifni & Dakhla

Cette discussion était très intéressante. Il m’a aussi dit de faire attention lors de mon trajet car la situation mondiale peut vite dégénérée et qu’il faudrait pas que je me retrouve sur la route quand ça se passera. J’ai pas vraiment compris pourquoi, je me dit que si vraiment ça part en couille, sur la route ou dans une ville ça va pas changer grand-chose. Je me dis quand même que si ce conflit entre l’OTAN et le bloc Chine-Russie éclate mieux vaut pas être sur des territoires de ces pays, l’Afrique ça me paraît bien pour le coup comme destination …

Road Trip between Sidi Ifni & Dakhla

Road Trip between Sidi Ifni & Dakhla

Mes inquiétudes ne m’ont pas lâchées et j’ai beaucoup de temps à penser a tout ça, surtout lors de ces longs trajets.

Road Trip between Sidi Ifni & Dakhla

Road Trip between Sidi Ifni & Dakhla

Vous avez vu j’aère ces propos avec des belles images de désert. Parce que de toute façon si ça éclate, quand les missiles vont arrivé on va faire quoi ? Se protéger avec notre bras ? Alors autant rigoler et se changer la tête en admirant la beauté de la nature avant qu’il n’y en ai plus …

Road Trip between Sidi Ifni & Dakhla

Road Trip between Sidi Ifni & Dakhla

Sinon j’ai quand même une anecdote marrante à vous raconter à propos de ce road trip. Lors du premier contrôle, le gendarme m’avait demander de marquer le numéro de visa ainsi que la date et le lieu d’entrée sur le territoire marocain et le lieu. Au deuxième contrôle le flic reprend mon passeport et la fiche avec toutes les infos et va vérifier ça dans sa guérite … au bout de 15 minutes le bus redémarre sans qu’il m’ait rendu mon passeport. Moi dans la panique, sans réfléchir je me crois à Lyon et je me met à gueuler dans le bus « arrête toi il m’a pas rendu mon passeport » tout en me levant et en me précipitant à l’avant du bus. Tout le bus était mort de rire, et moi je me suis confondu en excuse pendant 10 minutes avec le chauffeur.

Road Trip between Sidi Ifni & Dakhla

Road Trip between Sidi Ifni & Dakhla

En retournant m’asseoir tout le monde me faisait des sourire en coin, j’étais devenu la coqueluche du bus. Ça m’a permis d’entamer quelques discussions à propos de mon voyage, de mes objectifs. Comme quoi le ridicule ne tue pas et il ouvre même des portes.

Road Trip between Sidi Ifni & Dakhla

Road Trip between Sidi Ifni & Dakhla

J’ai plus ou moins dormis sur la fin du trajet, et nous sommes arrivés à 7H du matin à Dakhla, avec le lever du soleil sur un paysage paradisiaque … d’ailleurs une voiture abhorrait en gros un autocollant ou il était marqué : « Le paradis existe, il s’appelle Dakla » en bon savoyard baroque j’ai cherché la tartiflette, j’en ai pas trouvé. Pourtant « In tartiflette we trust » ! Oui je sais c’est court et presque léger comme article.

Road Trip between Sidi Ifni & Dakhla

Sunset in the desert

Voilà, je vous laisse encore avec quelques photos et je vous promet un prochain article bien plus long sur Dakhla ou je suis encore actuellement. J’ai presque rattrapé mon retard, cool

Paix et Amour

Slim Sacquet

Facebooktwittergoogle_plus

Un commentaire

  1. Naka
    7 juin 2016
    Répondre

    Elle est ou la suite des aventures de fre._.de slim sacquet ? J’espère que ca se passe pour toi bro…….force

Laisser un commentaire